Rhinotrophyl et Rhinofluimucil: confusion possible

rhinotrophyl-rhinofluimucil

Rhinotrophyl et Rhinofluimucil, deux médicaments à consonance similaire.

Rhinotrophyl et Rhinofluimucil sont deux médicaments contenant une solution pour pulvérisation nasale utilisés lors d’affections rhinopharyngées. Leur nom de spécialité est similaire avec le préfixe « rhino- » qui peut porter à confusion le prescripteur en inversant Rhinotrophyl et Rhinofluimucil sur une ordonnance.

 

Contre-indication liée à l’âge

C’est le pharmacien lors de l’analyse de l’ordonnance qui vérifie que le bon médicament doit être délivré au bon patient. Ces deux médicaments diffèrent de par leur composition et surtout des contre-indication au niveau de l’âge.




 

Rhinotrophyl n’a pas de contre-indication liée à l’âge (RCP) alors que le Rhinofluimucil est réservé à l’adulte et aux adolescents de plus de 15 ans (RCP).

 

Rhinofluimucil contient un sympathomimétique alpha, vasoconstricteur décongestionnant par voie nasale, le sulfate de tuaminoheptane, un antiseptique, le chlorure de benzalkonium, et un mucolytique, la N-acétylcystéine. La durée du traitement maximale est de 3 à 5 jours.

Surdosage: en cas d’administration réitérée ou abusive, le sulfate de tuaminoheptane peut provoquer par passage systémique: hypothermie, sédation, perte de connaissance, coma ou dépression respiratoire.

 

Vérifier l’âge du patient sur l’ordonnance

En délivrant du Rhinofluimucil, il faut toujours vérifier l’âge du patient pour ne pas rater une confusion de la part du prescripteur qui aurait inversé Rhinotrophyl et Rhinofluimucil sur une ordonnance destinée à un nourrisson par exemple.

 

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>